World Thrombosis Day

The global world thrombosis day movement

Connaître la thrombose : Reconnaître les signes et symptômes de phlébites (caillots de sang) dangereuses

(BPT) Vous pourriez être choqué d'apprendre que l'une des principales causes de décès évitables est quelque chose dont beaucoup de gens n'ont jamais entendu parler - et dont ils ignorent souvent l'existence. Une personne sur quatre dans le monde meurt de maladies causées par la thrombose, ce qui en fait l'une des principales causes mondiales de décès et d'invalidité. Lorsqu'un caillot sanguin se forme dans une artère ou une veine, il peut provoquer une crise cardiaque, un accident vasculaire cérébral ou un caillot dans les poumons ou la jambe qui peut mettre la vie en danger, et provoquer une thromboembolie veineuse (TEV).

 

En effet, chaque année aux États-Unis et en Europe, les événements liés à la TEV sont responsables de plus de décès que le cancer, le SIDA et les accidents de la route confondus. Pourtant, la sensibilisation du public à cette maladie est extrêmement faible : selon un sondage mené en 2018 auprès des employés de bureau américains, seulement un sur dix se dit très préoccupé par la question et 62 pour cent ne savent pas ce qu'est la TEV. Même si l'hospitalisation est un facteur de risque majeur de thromboembolie veineuse, de nombreux hôpitaux dans le monde n'ont pas de protocoles obligatoires en place pour aider à prévenir les maladies thrombotiques.

C'est pourquoi l'International Society on Thrombosis and Haemostasis (ISTH) marquera le 13 octobre, le cinquième anniversaire d'un mouvement mondial appelé la Journée mondiale contre la thrombose dont l'objectif est de mieux faire connaître cette maladie souvent négligée.

Si la thrombose est l'une des principales causes de décès dans le monde - une personne sur quatre meurt des suites d'une thrombose - la gravité du problème est souvent sous-estimée. L'ISTH a fondé la Journée mondiale de la thrombose il y a cinq ans afin de sensibiliser davantage les gens à cette maladie grave, et aujourd'hui nous parvenons à toucher des milliards de personnes dans le monde chaque année », a déclaré le Dr Gary Raskob, PhD, Président du comité directeur de la Journée mondiale contre la thrombose.

Ce qu'il faut savoir sur la thrombose: La thrombose correspond à la formation des caillots sanguins potentiellement mortels dans une artère (thrombose artérielle) ou dans une veine (thrombose veineuse).

Lorsqu'un caillot sanguin se forme dans les veines profondes de la jambe, il est connu sous le nom de thrombose veineuse profonde (TVP).

Si un caillot circule et se loge dans les poumons, il s'agit alors d'une embolie pulmonaire (EP). Réunis, les acronymes TVP et EP sont connus sous le nom de thromboembolie veineuse (TEV), une maladie à la fois dangereuse et potentiellement mortelle. TVP + PE = TEV

Un caillot sanguin qui se forme à la suite d'une fibrillation auriculaire (FA) est un exemple de thromboembolie artérielle. Si ce caillot se détache, il peut se déplacer dans les vaisseaux et se loger dans une artère du cerveau et causer un AVC.

La Journée mondiale de la thrombose vise à mieux faire connaître les facteurs de risque, les signes et les symptômes de la thrombose. Jusqu'à 60 % des cas de TEV surviennent pendant ou dans les 90 jours suivant une hospitalisation. Les femmes devraient également être conscientes du risque accru de thrombose pendant la grossesse ou en cas de prise de médicaments contenant des œstrogènes (contraceptifs oraux ou hormonothérapie substitutive). Des antécédents familiaux de thrombose ou certains facteurs génétiques peuvent également augmenter le risque de formation de caillots sanguins chez une personne.

Si vous présentez un risque élevé de thrombose, il est particulièrement important de connaître les signes et symptômes de la maladie afin de pouvoir consulter un médecin le plus tôt possible. Symptômes d'une TVP : douleur ou sensibilité, gonflement, rougeur, décoloration ou chaleur dans le mollet et/ou la cuisse. Les personnes atteintes de PE souffrent souvent des essoufflements, une respiration rapide, des douleurs thoraciques (parfois pires lors de respirations profondes), une accélération du rythme cardiaque, l'étourdissement ou l'évanouissement. Si vous éprouvez l'un de ces symptômes, consultez un médecin immédiatement.

Pendant leurs séjours à l'hôpital, qui peuvent augmenter les risques simplement car l'activité physique et la circulation sanguine sont réduits, tous les patients et/ou leurs soignants devraient se rappeler de préconiser des mesures de prévention de la thrombose. Les personnes qui subissent une intervention chirurgicale ou un traitement contre le cancer doivent savoir qu'elles courent un risque encore plus élevé.  Téléchargez la liste de contrôle pour l'évaluation des risques de thrombose veineuse  sur le site Web de la Journée mondiale de la thrombose avant de l'apporter à l'hôpital et de discuter avec votre professionnel de la santé  de l'évaluation de votre risque.

« Il est très difficile d'être un porte-parole pour soi-même quand on est malade et que l'on souffre », dit Carole Chrvala, une épidémiologiste professionnelle qui a souffert de TEV en 2016. « Mon conseil : poser autant de questions que possible. Invitez quelqu'un en qui vous avez confiance pour poser des questions en votre nom. De bons soins médicaux sont le fruit d'un travail d'équipe, d'autre part le patient est un maillon essentiel de cette équipe, grâce à une bonne connaissance et une conscience de soi importantes qui augmentent la probabilité que les décisions en matière de soins de santé soient adaptées à ses besoins individuels. »

Pour plus de renseignements sur la thrombose, visitez le site worldthrombosisday.org.

WORLD THROMBOSIS DAY